La Cedeao décide de créer une union monétaire en vu d’une monnaie unique

Les chefs d’état, membres du groupe de travail sur l’instauration d’une monnaie unique au sein de l’espace Cedeao ont décidé cette semaine de créer dès cette année un institut monétaire. Cette organe aura pour mission de fédérer les différentes banques centrales et de réduire les critères de convergence. Ce qui est un grand pas technique, car l’on trouve pas moins de 7 monnaies dans cet espace (Dalasi en Gambie, Cedi au Ghana, Franc guinéen en Guinée Conakry, le dollar libérien, la leone, le Naira au Nigeria et le franc CFA dans les pays de l’Uemoa).

Ils ont instauré une souplesse permettant aux pays répondant aux critères de finances publiques établies (inflation à moins de 5 % et le déficit public à moins de 3%) de démarrer la monnaie en 2020, en attendant d’être rejoint par les autres.

Cette monnaie de la Cedeao aurait dû voir le jour depuis 2009. Le volontarisme de ces derniers mois laissent sceptiques certains observateurs qui estiment que les lobbies soutenant le franc CFA n’ont pas encore dit leur dernier mot. C’est peut être ce qui explique en partie les réticences du Nigeria qui demande aux pays de l’Uemoa de commencer par indiquer leur échéance de désengagement du trésor public français

N. AKA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

84  −    =  83