Ouesso: Le mystère du taxi diabolique

En avril 2020, au début du confinement, un taximan voulait passer la nuit avec sa tchiza dans un hôtel de #Ouesso. N’ayant pas assez d’argent pour payer, il prête le taxi au gérant de l’hôtel pour qu’il fasse une course rapide avant le couvre feu.

C’est un employé de l’hôtel, citoyen de la #RDC, surnommé 12Balles qui se charge de l’opération. Il dépasse l’heure du couvre feu et croise les policiers. Une course poursuite démarre dans les rues de Ouesso, comme au cinéma. Au virage du palais présidentiel, en bordure du fleuve Sangha, les policiers perdent la trace du taxi.

Impossible ! Comment le véhicule a pu disparaître en si peu de temps? Même s’il avait éteint ses phares, il n’aurait pu se cacher à cet endroit. Après avoir cherché quelques minutes, les policiers fuient les lieux, croyant avoir poursuivi un véhicule mystique, un taxi diabolique.

A l’hôtel, on a cru que 12Balles a volé le taxi et quitté la ville. Le veritable chauffeur a séjourné quelques mois en prison pour abus de confiance.

Votre page EyeBana a appris ce matin que le véhicule vient d’être retrouvé. A la faveur de la baisse du niveau des eaux du fleuve Sangha. On a retrouvé le véhicule dans le fleuve, avec des ossements humains éparpillés à l’intérieur, les contacts en place.

Les experts pensent que 12Balles avait raté le virage, s’est retrouvé dans le fleuve puis s’est noyé à l’intérieur. Le fameux véhicule mystique vu par les policiers ne l’était donc pas.
Hélas pour 12Balles, on ne connaît pas sa famille en Rdc pour leur communiquer la triste nouvelle.

E.0 pour EyeBana
Ph: fleuve Sangha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

7  +  1  =