Etat des lieux de la préfecture de la Likouala, à la fin du règne de Djombo Bomodjo

Gilbert Djombo Bomodjo est un sous officier qui a été propulsé préfet de la Likouala après la guerre. Il est resté plus de 20 ans à ce poste: une longévité étonnante au vu des anecdotes drôles et tristes à la fois qui circulent à son sujet. Celui qui se présentait comme le bon petit du president se sentait pleinement protégé.

Residence officielle du prefet de la Likouala

Il lui est arrivé d’exiger un montant de 2,5 millions par société locale pour aider la préfecture à une fête de l’indépendance. Il a eu à suspendre et chasser d’Impfondo d’autres agents de l’état comme lui, pour de présumées insubordinations. Il a eu à empêcher des candidats aux élections présidentielles de faire campagne aisément dans le département. Une vidéo circule ou il déclare avoir des entreprises à l’étranger, avant sa nomination. C’est ce qui lui permettait d’avoir en ce temps là 4 milliards de fcfa de cash dans son compte bancaire. “Le président le sait” avait t-il conclu.

Après son limogeage le mois dernier, son remplaçant n’a pas trouvé de résidence où habiter, ni de bureau utilisable. Tellement ils sont délabrés. L’ancien préfet travaillait depuis sa résidence privée.

Le siege de la Prefecture
Le fauteuil du prefet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  +  12  =  15